l’usager abandonné

Y a plein de gens qui tournent en rond

Ils voudraient partir en voyage

quand le train les prend pour des cons

ils sont otages

tous abonnés et déprimés

savent plus si ils vont démarrer

sur les quais, les publicités

devraient leur donner des idées

mais c’est le vide sur les voies

mais c’est le vide et il a froid

 

C’est l’usager abandonné

Qui avait cru que le train viendrait

Sûr que le rail c’était du fer

Du fer, du vrai

Parce qu’il a du s’abandonner

A ceux qui n’ont aucun respect

Qui le laissent moisir sur ce quai

Et là, il se demande ce qu’il fait

Abandonné, oui, abandonné

 

Et sa femme qui l’attend

habituée depuis longtemps

même sans nouvelle elle comprend

sa vie, comme c’est bon s’il est à l’heure

oh, comme c’est bon d’oublier

que tout le temps les horaires

ne sont que poudre aux yeux

Et ça fait le vide dans sa tête

Oui ça fait le vide dans son cœur

 

C’est l’usager abandonné

Qui avait cru que le train viendrait

Sûr que le rail c’était du fer

Du fer du vrai

Parce qu’il a du s’abandonner

A ceux qui n’ont aucun respect

Il a le blues de l’usager

Et là, il se demande ce qu’il fait

Abandonné, oui, abandonné

 

tant pis pour l’usager

d’avoir à voyager

son problème il le sait

c’est d’être abandonné

Putain de CGT

vivre c’est avancer

Tout sauf la CGT

vivre c’est se bouger

L’envers de cégéter

Publicités
Cet article a été publié dans KLU KLUX RAIL, musical, poétique, polémiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s