HOMMAGE A UN CONTROLEUR

Toi, le contrôleur qui a trouvé mon 6s,
qu’à jamais sur cette terre ton bonheur ne cesse.
Tu aurais pu le voir comme un cadeau du ciel,
dans ma détresse tu as répondu à mon appel.
Moi, grand écervelé, je le faisais sonner,
je l’avais, encore une fois, abandonné,
toujours le TER du vendredi matin,
train du matin, maudit entre tous les trains.
Ce dix sept mille quatre cent et quelques qui collectionne,
entre pannes et retards, 3 de mes iPhone,
un quatre un cinq un six en attendant un sept.
Je suis le roi, demandez moi la recette
pour semer mes mobiles comme on s’aime à vingt ans,
avec ou sans mesure, plus vite que le temps.
Acheté le mardi, perdu le vendredi,
record battu, impossible! Mais si mais si!

Toi le contrôleur de ce foutu T E R,
devenu pour mon phone, son île et son désert,
un 6S Robinson, tu fus son vendredi.
Ce vendredi 13 novembre, jour maudit,
où tant au bataclan croisaient un sort fatal,
où perdre un Phone était du plus banal,
où les objets trouvés, un contrôleur gentil
ont suffi pour m’offrir un bout de paradis,
où tant de vanité ont causé ma gaité,
tout ça pour un gadget qu’est même pas coté,
toi le contrôleur qui a trouvé mon 6S,
je ne te remercierai jamais assez.
Mais je suis sûr, tu partageras mon avis,
mieux aurait valu trouver cent et plus de vies,
des belles vies pour tous ces gens qui l’ont perdue,
et laisser mon Iphone au fond des trucs perdus.

J’ai voulu réserver une place au ciel
pour toi le contrôleur qui a sauvé mon tél.
Mais avec le djihad, la haut c’est le bordel,
les difficultés de gestion du trafic sont telles
qu’un jour de grand départ sur un quai de gare
et les semeurs d’iphone passent après les barbares.
ton rang est très loin sur la liste d’attente,
je sais, il est inutile que je me lamente,
pour toi le cheminot, grand expert en retard,
en minutes, en heures, tôt le matin, tard le soir.
J’ai dit au paradis, dans ton cas rien ne presse.
Je te souhaite de vieillir vieux et sans stress,
d’aider dans la détresse encore plein d’usagers,
une longue retraite dans ton potager.
Et qu’à jamais sur la terre ton bonheur ne cesse,
toi le contrôleur qui a sauvé mon 6s.

Publicités
Cet article a été publié dans poétique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour HOMMAGE A UN CONTROLEUR

  1. Pytheas dit :

    Ce soir 21 janvier, « le 20:05 » part de Marseille avec un quart d heure de retard puis s arrête à la Blancarde un bon quart d heure pour laisser passer un TGV et un autre train.
    Arrivé à Cassis avec trois quart d heure de retard, je trouve mon épouse frigorifiee dans sa voiture…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s