mémoire de poisson rouge

Ce soir, gare de Toulon, passage d’un gros convoi de marchandises à 18 heures. Je ne me souviens pas la dernière fois où j’ai vu un tel train, des années, de nombreuses années.

Apparemment les cheminots ont aussi oublié, comme moi! La preuve 30 min de perturbation ont suivi. Ils devaient tous être au bord à regarder passer le train…

Publicités
Cet article a été publié dans humouristique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour mémoire de poisson rouge

  1. Toussaint dit :

    Tu veux dire que si on traite un cheminaux de connard le service juridique de la SNCf va engager une procédure qui permettra au procureur d’engager des policiers pour construire un dossier et décider d’aller au juge. Et ce juge sera en mesure de dire que ce ne sont pas les usagers qui sont victimes s’insultes mais ces cheminaux?
    Tu penses que dans tous les blogs les usagers ne font pas que répondre aux insultes des cheminaux? La capacité des cheminaux moulés par les syndicalistes savent à bien se victimiser est réélle.Mais penses-tu que les juges soient aussi niais?
    Penses-tu que le service juridique de la sncf n’est pas assez intelligent pour comprendre qu’une telle procédure alimenterait tous les blogs et forums d’usagers et serait totalement contreproductif.
    Ne penses tu pas que les usagers pourraient aussi se justifier et donner des arguments sur les valeurs des cheminaux que ce soit pendant la guerre ou dans la manière qu’elle respecte les usagers. Ou que les syndicats respectent les Français.
    Ce serait certainement une vraie tribune pour les usagers. Il faudrait revoir tous les faits qui justifie la colère des usagers.
    Et pour quel resultat? Cela ne ferait certainement pas taire internautes. Au contraire. Toutes les actions contre les internautes se sont retournées.
    Ce côté antidémocratique des cheminots, cette volonté acharnée a faire taire. Ce totalitarisme pour imposer ses intérêts et ses manies et son égoisme n’est vraiment pas ragoutant!

  2. Ouigo dit :

    Non non, je n’ai pas insulté. en revanche ici les insultes fusent. Ils vont se faire plaisir au service juridique !

  3. Toussaint dit :

    Ouigo le poisson délateur,

    Sur l’autre blog le modérateur affirme que tu as donné des infos persos, tenu des propos racistes et insulté.
    Alors qu’es que tu viens la ramener ici, donner des lecons, et te la jouer petit saint!
    L’autre blog se passait aussi bien quand tu es venu vomir ta connerie. Alors ta posture de donneur des lecons! regarde mon doigt!

  4. Ouigo dit :

    BNC, qui te dit que je suis à la SNCF ? pour ton info, je t’ai côtoyé au lab transilien… Allé réfléchis, tu trouveras bien qui je suis. Tu étais un mec curieux, aimable. J’ai découvert ta vraie personnalité à travers ces blogs. En fait tu es faux-cul, haineux, tu mets tout le monde dans le même panier. décevant.
    Tu ne mérites plus mon respect. Je crois que je préfèrerai encore faire une bouffe avec les mecs de sud rail plutôt qu’avec toi. Eux sont plus diplomates.
    Bonne continuation sur ce super blog hyper instructif qui sera entre les mains du service juridique de la sncf. Bonne nuit les amoureux.

  5. savoir vivre; dit :

    Ils ont une mémoire de poisson. C’est évident. Ils foutent en l’air un sujet, un blog etc… Mais ils oublient!
    Dans un même paragraphe ils peuvent écrire le contraire à deux lignes de différence.

  6. savoir vivre; dit :

    Oui, c’est toujours le même process. Le blog fonctionne tranquille et tu vois venir la meute des chiens qui veulent se la jouer défense de leur territoire. C’est la culture de la meute, de la cage d’escalier, de la colonie de rats. des trolls de la sncf formatés.
    Généralement les internautes laissent tomber! Il y a rien à faire avec les connards. Mais il peut arriver que certains 🙂 ne leur laissent pas le territoire et leur mettent le nez dans leur caca.
    Alors là; ces rats basculent dans la délation, dans l’insulte raciste, sexuelle etc… à leur niveau quoi. Ressortant leurs fiches et leur rancœur…de petits merdeux
    Et bien sur comme rats bien formatés ils se posent en victimes. Stratégie qu’ils ont bien retenue de leurs syndicats qui leur ont tout appris. A se victimer ils ne savent faire que cela ces laches. Irresponsables, inconséquents pour toute une vie de clé de 12!

  7. BNC dit :

    Ce qui me fait marrer après coup, c’est que nos 3 académiciens (ouigo, flech et mignonette) sont intervenus sur le seul sujet de Blog où ils pouvaient avoir un réel apport : Le vocabulaire technique du Blog !
    Tout le monde a pu admirer toute l’étendue et la richesse de leur vocabulaire. Des contributeurs hors pair..

  8. BNC dit :

    Bonjour,
    Quelqu’un sait si c’était la journée nationale de la délation aujourd’hui ?
    Je discutais tranquillo avec les autres usagers de ma ligne sur notre Blog, quand il y a eu un débarquement en masse d’une meute en mode chien enragé prêt à mordre. Un certain ouigo, puis flech, puis cerise sur le gâteau stephadc la mignonette délatrice.
    C’est ouigo qui a ouvert les hostilités : Forcément, pour un mec qui a un pseudo low cost, ses paroles ne valaient pas beaucoup mieux. En un seul post, il a violé 3 fois la charte de ce Blog : Divulgation de données personnelles, insultes à caractères raciste et vomi d’insultes d’ordre + général. Son post était tellement cheap qu’il a pas fait long feu sur le Blog : Le responsable est vite intervenu heureusement pour lui modérer la gueule, et lui rappeler que notre Blog n’est pas un Blog low cost à la Béria, où il peut pondre ses niaiseries sans qu’on lui dise rien.

    Après c’est flech qui a pris la relève, toujours en mode bête et méchant. Heureusement qu’il y a tout un système de rails, de butoirs, de balises et d’aiguillages pour le tenir cuilà, sinon je crois qu’il démolirait tout sur son passage (sans en prendre conscience, c’est ça le pire !). Un ouragan de la désolation qui ne laisse que désastre après son passage.
    Peut être que les américains pourraient lui rendre hommage en appelant leur prochain ouragan « fresh ».

    Et pour couronner le tout, je me suis tapé la mignonnette délatrice, toujours fidèle à son registre de sournoiserie et de manipulation. Il a allumé à tort un autre usager qui lui a rien fait, et après il s’est mis à se morfondre en fausses excuses.
    Et comme d’hab, il a ressorti sa vieille rengaine comme quoi je l’aurais traité de pédophile une fois ! Alors que tout le monde sait qu’un mec qui en a autant dans le slip que lui, a au moins 4 générations de petits fils derrière lui maintenant 😉

    Heureusement que le responsable du Blog a l’air de savoir y faire avec eux, parce qu’il a vite fait de leur dire d’aller faire leur cirque ailleurs; en leur rappelant que c’est pas l’endroit pour faire les cakes (et il a raison !). Et malgré ça, la mignonette a continué à faire ses doléances !

    Bref, quelle prise de tête..Ils laissent personne tranquille on dirait !

    http://malignel.transilien.com/2013/04/16/le-vocabulaire-technique-du-blog/

  9. savoir vivre; dit :

    Connard maniéré qui se cherche,

    C’est pas surprenant que tu sois aussi inquiét sur ta sexualité. Que cela revienne régulièrement dans ton baratin de connard maniéré. Serais-tu un des cheminaux de sud?

  10. MAC dit :

    Vu que vous racontez les mêmes conneries tous les deux , on peut en conclure que vous couchez aussi ensemble, surtout que Ducon 1 se travesti sur blog en commun.
    N’est ce pas Pauline?

  11. Toussaint dit :

    @ mardi;

    mais non les cheminaux ne se reconnaissent pas dans les CE pas plus que dans les syndicats! Le cheminaux c’est le cavalier solitaire, le cow boy solitaire, le top gun solitaire …. C’est un Homme quoi, un vrai.Libre penseur, indépendant, … et c’est la mauvaise foi des usagers qui ne comprennent rien de voir en eux des manetteurs normalisés à balises; des spécimens qui ont tous le même registre.et le même dressage, Qui copulent ensemble, vont en vacances ensemble, ne se sentent bien qu’ensemble, pratique leur omerta, et son toujours solidaire dans la connerie…

  12. Mardi : deux p'tits tours et puis s'en va dit :

    Tiens en parlant d’animations organisées par les cheminaux, j’ai appris aujourd’hui un truc qui m’a profondément désappointé..
    Jusque là, je pensais que les visites en cabine étaient le moyen privilégié pour un ADC de démontrer ses aptitudes et l’étendue de ses capacités à un usager passionné. J’imaginais alors que les ADCs pouvaient parler et expliquer leur métier, qui les passionne tant. Je pensais qu’ils pouvaient exprimer toute leur aptitude à communiquer et à transmettre.
    Mais quel n’a été mon désappointement quand j’ai appris que lors des visites en cabine, l’ADC n’est même pas autorisé à parler. Il est tout juste censé manetter le train conformément à son habitude. Et c’est le cadre-traction qui est en charge de prodiguer les explications et de commenter les actions du manetteur.

    Je ne sais pas pourquoi, mais la scène m’a bigrement fait penser à un écuyer à dos de son cheval. C’est sûr que la pauvre misérable bête est tout juste censée aller là où on lui dit d’aller..

    N’y a-t-il donc pas le moindre moment d’éclat dans la vie d’un ADC ?
    Même quand les choses se passent chez eux, là ils sont censé être les maîtres des lieux, ils passent encore pour des misérables, un objet du décor ?!..
    Misère, misère et misère..Pov’bête..

  13. Mardi : deux p'tits tours et puis s'en va dit :

    Ahhh, une animation faite par le CE ! Mais quelle lumineuse idée.
    C’est vraiment un bel état d’esprit que cette entreprise, de vouloir partager des moments de convivialité avec leurs usagers.
    Quand je vois que mes cheminaux savent faire passer un train balèze de marchandises, pourquoi devrais-je encore me soucier de leurs capacités à faire passer mon train de voyageurs ?

    @savoir-vivre : Est-ce que vous savez si les cheminaux se reconnaissent autant dans leur CE (qui leur organise des animations à 18h) qu’ils ne se reconnaissent dans leurs syndicats ?

  14. savoir vivre; dit :

    Oui, la venue de ce train a été organisée par le comité d’entreprise CGT. Dans le cadre des loisirs des cheminots pour combattre leur stress des clés de 12. Il s’agissait de montrer aux cheminots et aux travailleurs à quoi ressemblait un train de marchandises.
    C’est pour cette raison que ce gros train de marchandises est passé à 18 heures, l’heure de pointe, en gare de Toulon. pour qu’un max de cheminaux puissent se divertir et que les usagers soient heureux de voir comment leurs trains sont jolis.
    Certains auraient pu penser que cette heure c’est pas malin. Mais la raison, le plaisir de voir un train, justifie amplement cet horaire.
    Les cailloux dans les aiguillages, les fusibles qui sautent, etc… cela n’arrive jamais à la sncf ou à fret ou ….Et quand cela arrive c’est la faute à personne juste pas de chance.
    Imaginer ce train bloqué en pleine gare? C’est la faute à pas de chance ou aux usagers qui sont responsables des pointes!
    Faire attendre trois heures le train avant Toulon? Vous n’y pensez pas! Le cheminaux a une vie familliale. Il devait rentre chez lui pour le match de foot.

  15. Lundi : deux p'tits tours et puis s'en va dit :

    Mais vous avez de la chance le fou du train : Au moins vous, ils ne viendront pas vous casser le couilles sur les Blogs à dire qu’ils ont fait un travaill formidable à faire passer un train d’un autre âge, dont plus personne ne posséde le manuel..

  16. Lundi : deux p'tits tours et puis s'en va dit :

    Ahh, j’ai oublié; vous vous dîtes sûrement, qu’il y a des gares où on voit des passages de train à moins d’une demi-heure d’intervalle.
    Oui c’est vrai, mais c’est que c’est pas la même équipe.
    Pour une équipe qui a fait circulé un train, le train suivant n’est pas dans moins d’une demi-heure.
    Toujours selon le même principe « Tout travail mérite repos » 😉

  17. Lundi : deux p'tits tours et puis s'en va dit :

    Pour les cheminots c’est très simple : Si un train est passé en gare, c’est qu’ils ont travaillé; et tout travail mérite repos; donc on ne pouvait pas s’attendre à un nouveau passage de train à moins d’une demi heure.
    Autre détail d’importance pour votre vécu, c’est que les cheminots ne font pas le distingo entre un train de marchandises et un train de voyageurs. Un train reste un train; que les voyageurs doivent attendre n’est pas un problème.

    Pour les perturbations, vous avez raison : Les cheminots ont oublié; mais eux ont oublié comment faire leur travail. Ils ont oublié les bases. Ils ne savent plus les rudiments du métier. Les cheminots d’aujourd’hui sont habitués à la facilité, à ce qu’un bouton fasse tout pour eux, sans se donner le moindre tracas.
    Vous avez raison, le cheminot d’aujourd’hui est un spectateur payé !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s