Voyage en train : drôle d’endroit pour une rencontre

Opinion Way, pour le compte de la SNCF, a fait une grande enquête sur les rencontres ferroviaires.

Vous y découvrirez que le train n’est pas seulement un moyen de transport mais peut devenir le lieu de grands transports amoureux. La SNCF s’en sortirait même plutôt mieux avec les transports amoureux qu’avec les autres, les transport tout court, qui manifestement lui résistent de plus en plus.

Pensez donc, selon 20% des sondés, le train est un lieu propice pour rencontrer l’âme soeur. Faut dire qu’à force de laisser ses usagers poireauter sur des quais de gare, arrêtés en pleine voie, et que sais je encore, la SNCF leur laisse tout le temps de lier connaissance et plus si affinité.

Alors la SNCF se raccroche à ce qu’elle peut. Perso, depuis plus de 10 ans de navette, je n’ai jamais assisté à une telle rencontre. Par contre, j’ai vu des gros blaireaux draguer lamentablement, j’ai vu des adieux déchirants sur des quais, des séparations interminables qui mettent le train en retard tant ils attendrissent le chef de gare, j’ai vu des goujats laisser un fille en larme sans un regard déjà occupés à téléphoner à la suivante. j’ai vu aussi des retrouvailles à la limite de l’interdiction aux -18 ans. J’ai vu des dames se maquiller avec soin en prévision de ces retrouvailles, j’ai écouté des conversations téléphoniques interminables. j’ai rencontré des contrôleurs très amènes avec les passagères, des passagères plutôt jolies comme par hasard. bref la vie…

Publicités
Cet article a été publié dans humouristique, les passagers ... faut se les faire aussi!. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Voyage en train : drôle d’endroit pour une rencontre

  1. stephadc dit :

    Les transports , et particulièrement le train et l’avion , sont des lieux de rencontres privilégiés !
    La qualité des rencontres dépend de l’heure et de la manière d’être de chacun !
    Les cons s’y repèrent de suite ,mais pour ceux qui savent s’ouvriri aux autres , c’est tout un univers riche qui se présente.
    Pour les rencontres amoureuses , en plus des exemples cités par notre hôte , il y a les rencontres « coup de foudre » qui finissent par des étreintes éphémères , mais il est vrai qu’elles ne se font rarement en période de pointe , mais elles existent !
    Mais il n’y a pas que dans les trains , les abords des voies sont aussi des lieux de rencontres , et il n’est pas rare de constater que des couples rejouent des scènes de Titanic dans leurs propres voitures .
    Sans compter sur les étreintes rapides dans certaines gares …….
    Les rencontres sont partout !

  2. Professeur Lorgnon dit :

    Là, le sujet était sur les rencontres amoureuses, mais il y a bien d’autres rencontres.
    Quand on a la chance de ne pas voyager dans des wagons bondés, au fil du temps on se fait un nombre incroyable d’amis.
    Du temps des express, en montant juste derrière la loco et en allant rejoindre la bande dans la dernière voiture (oui, là c’est une voiture, car elle est acceuillante) je me suis rendu compte qu’il me fallait presque un quart d’heure, le temps de saluer et discuter un bout de gras avec 40 personnes !!
    Arrivés à Paname, la bande de joeyux drilles continuait à égayer le triste voyage des parigots qui nous voyaient arriver avec un sourire satisfait.
    Un samedi des potes du train ont organisé un méchoui : nous étions dans les 80 !
    Ensuite sont arrivées les poubelles réformées de la banlieue Nord et là fini la belle vie, bonjour tristesse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s