Victor Hugo avait pris le train

quand Victor Hugo nous parle du tain, on se demande comment on a pu en arriver là aujourd’hui!!!

 » Je suis réconcilié avec les chemins de fer, (fou du train : là c’est d’actualité, qui ne voudrait pas se réconcilier avec cette garce de SNCF?) c’est décidément très beau… J’ai fait hier la course d’ Anvers à Bruxelles et le retour (…).
C’est un mouvement magnifique qu’il faut avoir senti. La rapidité est inouïe. (fou du train : aujourd’hui le mouvement n’est plus rapide, il est social …) Les fleurs du bord du chemin sont (…) des raies rouges ou blanches (…); les villes, les clochers et les arbres dansent et se mêlent follement à l’horizon (…). Il faut beaucoup d’efforts pour ne pas se figurer que le cheval de fer est une bête véritable. On l’entend souffler au repos, se lamenter au départ, japper en route; il tremble, il siffle, il hennit, (…) il s’emporte; il jette tout le long de sa route une fiente de charbons ardents et une urine d’eau bouillante (…) et son haleine s’en va sur nos têtes en beaux nuages de fumée blanche (…). (et ça c’est vrai, même sans la vapeur et la fureur, le monde vu du train est toujours aussi beau)
Il y a 400 ans, si ceux qui ont inventé la poudre avaient inventé la vapeur, et ils en étaient bien capables (…), te figures-tu cela ? (…). On eût vu passer près des villes tantôt une colossale gargouille aux aîles déployées, tantôt un dragon vomissant le feu, tantôt un éléphant la trompe haute haletant et rugissant; (…) effarés, ardents, fumants, formidables (…) et traversant les plaines avec la vitesse, le bruit et la figure de la foudre. C’eût été grand. »

fou du train : et ça c’est visionnaire, tout ça, on a, la gargouille aux aîles déployées (le PDG), le dragon vomissant le feu (le patron de SUD), et l’éléphant la trompe haute (celui de la CGT)!!!

Publicités
Cet article a été publié dans les agents, littéraire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Victor Hugo avait pris le train

  1. lulu dit :

    Les conducteurs seraient les preux chevaliers? Whao! La vache! il y en a qui ont une definition du terme « chevalier » des plus supprenantes!

    Pour moi je penser que « conducteur » était plus proche de cocher irresponsables de charroi.

  2. stephadc dit :

    Il serait bien plus juste de remonter à l´époque des légendes Arthuriennes .
    La quête du Graal représentant le sacro saint horaire ; Pepy en roi Arthur et ses idéaux , les conducteurs en preux chevaliers, les dragons ou autres conspirateurs en patrons syndicalistes.
    Quoique nos syndicalistes auraient aussi pu être les divers « narrateurs » de ces légendes , tant l´interprétation qui en a été faite est arrangée à des fins dogmatiques!
    Remarquez , cela fonctionne aussi avec les responsables politiques de l´histoire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s