Karl Marx

Trois copains d’enfance se retrouvent tous les jeudis pour déjeuner. Régulièrement ils se ressassent leurs souvenirs de jeunesse quand ils couraient avec les CRS aux fesses lors des grandes manifestations des années 70 contre le coup d’état de Pinochet et toutes leurs frasques de l’époque.

Depuis quelques temps, à une table dans un coin, ils voient un type qui est le portrait craché de Karl Marx et ils délirent souvent sur le sujet.

Jusqu’au jour où l’un d’eux, n’y tenant plus se lève et aborde le vénérable vieillard :

  • Vous savez que vous ressemblez beaucoup à Karl Marx.
  • Je suis Karl Marx!
  • Ah quelle chance ! Je suis un fervent adepte de vos thèses, je travaille à France Télécom et on en peut plus, la hiérarchie est devenue folle, les clients veulent du débit, des prix, des services etc … on a des objectifs invraisemblables à atteindre, une pression terrible, …

Karl lui pose un doigt sur les lèvres pour le faire taire puis prend son poignet longuement en lui disant :

  • Laisses moi faire!

Le jeudi suivant les copains se retrouvent et le type de France Télécom est tout excité:

  • Vous  le croirez jamais, ce type est extraordinaire, l’ambiance des bureaux change, on a un soutien psychologique, je vous jure, c’est pas encore le bonheur mais ça va venir !

Ni une ni deux, un 2ème copain se lève, va voir Karl et lui dit:

  • Je suis technicien chez Renault, la direction veut délocaliser l’assemblage de la Clio III en Roumanie, ils nous mènent en bateau avec des véhicules électriques …

Karl lui pose un doigt sur les lèvres pour le faire taire puis prend son poignet longuement en lui disant :

  • Laisses moi faire!

Le jeudi suivant les copains se retrouvent et le type de Renault  est tout excité:

  • Vous avez vu les actualités, notre PDG s’est fait remonter les bretelles et la Clio III va rester chez nous au moins en partie.

Le repas se termine sans que le troisième n’est bougé d’un poil, il est presque bougon.

Karl se lève, s’approche d’eux et notamment du 3ème qui n’a rien demandé, étonné et curieux de découvrir la situation de ce travailleur heureux et satisfait de son sort.

Au moment où il s’approche, le 3ème, qui n’a pas bougé, l’agresse presque:

  • Ne me touchez pas!

Karl reste interdit et le 3ème d’ajouter:

  • Je suis cheminot CGT en grève depuis 6 semaines, ne me touchez pas !!!

PS il s’agit d’une fiction, les cheminots qui couraient devant les CRS au moment de la mort de Salvador Allende sont à la retraite depuis longtemps.

Publicités
Cet article a été publié dans humouristique, je les hais, KLU KLUX RAIL. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Karl Marx

  1. lulu dit :

    Cela prouve que d’autres ont aussi de l’humour. D’autant plus qu’il ajoutait: Il y a cependant une différence. Le cancer évolue, lui.
    Il semblait bien connaître la Bête. En précisant que la CGT veut, avant tout, ne pas évoluer.

  2. lulu dit :

    Krasucki a dit: la cgt, c’est le Cancer Généralisé des Travailleurs.

  3. Professeur Lorgnon dit :

    Très bonne adaptation d’un histoire avec jésus, bravo!
    La SNCF nous fait tourner en bourrique mais nous inspire de bonnes vannes ;-))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s