une petite blague pour finir l’année

Les cheminots ont un régime de retraite très spécial. Vous le savez depuis longtemps et vous préférez ignorer combien il vous coûte. L’autre chose que vous ignorez c’est que, au paradis aussi, il y a un régime très spécial pour ceux qui y montent après leur retraite.

Je vais vous raconter l’histoire de ce cheminot qui a œuvré, toute sa vie, pour atteindre ce paradis des cheminots.

Et un jour il y arrive, il visite les lieux, il s’installe dans une jolie chambre claire avec une jolie vue sur les nuages, il est aux anges  … tout est beau, tout est nouveau, il est au paradis et pas n’importe le quel, le paradis des cheminots.

Premier repas servi dans sa chambre le soir de son arrivée, jambon, salade, un yaourt, il l’avale sans se poser de questions.

Le lendemain matin, il se lève tôt, se présente au réfectoire pour le petit déjeuner, jambon, salade, yaourt, il part promener, c’est génial, il est au paradis, il revient à midi jambon, salade, yaourt, il repart promener et au soir jambon, salade, yaourt.

Il se sent un peu seul, mais il est heureux, il est au paradis, au paradis spécial des cheminots.

Et il s’est donné du mal pour arriver au paradis des cheminots :

  • Toute sa vie, il a été à l’heure,
  • Jamais un jour de maladie,
  • Toujours sympa avec ses collègues et même quelques jours de grèves pour pas  les fâcher mais juste quelques uns
  • Toujours le sourire avec les usagers, …

Et cela valait la peine, il se promène, bulle, peut s’occuper à tout ce qu’il veut, on lui fournit tout ce qu’il veut. Il est au paradis.

Mais trois fois par jour, on lui sert jambon, salade, yaourt.

Le matin jambon, salade, yaourt, à midi jambon, salade, yaourt, le soir jambon, salade, yaourt et s’il demande un goûter, aucun problème jambon, salade, yaourt…

Là quand vous raconterez la blague, faut savoir écourter … c’est une blague, tenir l’assistance en haleine, c’est bien mais faut savoir conclure ! C’est une blague, pas une grève SNCF…

De temps en temps sur un nuage lointain il aperçoit un autre cheminot qui balade aussi.

il s’aventure toujours plus loin, toujours plus loin et revient à chaque fois pour manger son jambon, salade, yaourt.

Bref, il s’est fait à son régime spécial paradis cheminot et à ses trois repas quotidiens, jambon, salade, yaourt. Il a perdu le sens du temps. Au paradis on perd très vite le sens du temps, un peu  comme sur un quai de gare …

Et puis un jour … il entend du bruit plus bas sous ses pieds. Il s’approche au bord de son nuage, se penche et aperçoit loin en dessous de lui une foule qui ripaille à la folie, repas au choix, ragoûts, fondues, bouillabaisses, … bons vins … il en reconnaît certains, certains qui ont mené une carrière beaucoup plus cool que lui, pas du genre SUD RAIL, non! non! mais plus cool. Ce doit être le purgatoire.

Il s’en revient très vite au réfectoire en se disant que les cuistos sont rentrés, il arrive, s’installe et que mange t il ?  jambon, salade, yaourt !

Il n’y tient plus, exige de voir la direction

– « je ne comprends pas, j’ai vu cette foule faire la bringue au purgatoire, y en a plein que je connais qui n’ont jamais rien branlé de leur vie … »

– « ok ok ok, ! calmez vous ! »

– « me calmer ? moi j’ai passé ma vie à chercher la perfection pour arriver au paradis et je vois des glandeurs qui banquettent pendant que je me tape jambon, salade, yaourt trois fois par jour »

– « attendez mon cher, vous ne croyez quand même pas qu’on va embaucher un cuisinier juste pour deux couillons ? »

Publicités
Cet article, publié dans humouristique, je les aime, les agents, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s