Condamnée à la PROUTITUDE éternelle, oui mais pour quel crime ?

PROUTITUDE ETERNELLE LOW

Mais comment peut on infliger une fin aussi longue et indigne à une brave « Micheline » en la laissant ainsi pourrir et se décomposer lentement à la vue du public ?

Quelle faute impardonnable a-t-elle pu commettre pour se trouver condamnée à la PROUTITUDE éternelle dans cette gare varoise ?

Cette machine a dû « fauter » de façon absolument impardonnable mais je m’interroge.

Elle est trop jeune pour avoir couché avec un allemand pendant la guerre, trop rouge pour avoir transporté des CRS briseurs de grève, trop ordinaire pour avoir promené des milliardaires dans l’Orient Express, trop vieille pour avoir transporté Ben Laden et ses Talibans…

Mais, quel crime abominable a-t-elle pu commettre ?

C’est le grand jeu du mois d’août sur FOU DU TRAIN !

J’attends vos suggestions avec impatience ! Elles seront départagées par un jury hautement impartial, MOI,MOI & MOI, et la proposition la plus proche de ma réponse gagnera un prix surprise.

Réponse en début septembre, d’ici là, bon mois d’août et à vos claviers !!!

Publicités
Cet article, publié dans humouristique, le matériel, ah le matériel !!!, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Condamnée à la PROUTITUDE éternelle, oui mais pour quel crime ?

  1. foudutrain dit :

    bonsoir Bueil à Toute Vap’Eure
    et merci pour ce long commentaire
    pour le prix, on va laisser un peu de temps aux petits copains qui sont peut être en vacances, les veinards …

    mais dans tous les cas vu votre production, il faut au moins que je crée un « prix spécial histoire » qui aura du mal à vous échapper

    mais une question : la relecture du commentaire me laisse l’impression que vous voulez récupérer cette machine pour lui redonner vie. je me trompe?
    la, c’est le prix nobel du fer que vous allez gagner …
    salut

  2. Mais heu ….

    Alors ???

    J’ai gagné le concours ?

  3. Bonjour les gens d’en bas

    Alors vous l’avez trouvée ! Quel fouineur ! Je connais particulièrement son histoire.

    Cette superbe et performante machine – du temps où elle était entretenue – à longtemps œuvré sur la ligne Paimpol-Guimgamp.

    Jours après jours pendant des décennies dès la fin de la guerre, (la deuxieme) elle a fidèlement rendu un fier service, entretenant le lien, le désenclavement des communes rurales vers »la ville », participant à sa manière – simple autobus sur rails – au redressement social et économique du pays.
    Puis un jour, au début des années 70, la SNCF à modifié les horaires de la ligne . Hélas, ceux ci étaient non adaptés. La « micheline » commença à tourner à vide.
    C’était inacceptable pour l’exploitant. Ce fut le début de la fin pour elle.
    Ma femme se souvient d’elle quand dans sa jeunesse, sur les quelques centaines mètres de voies qui longent la route Pontrieux-Guigamp, la vaillante rouge et crème ne manquait pas de siffler le bus de substitution qu’elle était obligée de prendre pour se rendre au lycée de Guimgamp tant le cadencement mis en oeuvre à l’époque était décorélé de la réalité des usagers. (Horaires des collèges et lycées, jour de marché, horaires des administrations … bref la vie courante)
    Finalement, comme le couperet, la non rentabilité de la ligne par défaut de clients fut déclarée par la SNCF. Ce qui finalement n’arriva pas puisque qu’un autre opérateur prit l’affaire en main et remis tout cela en ordre, allant jusqu’à créer des « haltes » où il suffit encore aujourd’hui de faire signe au conducteur pour monter où descendre. Il me semble que c’est plus ou moins Véolia… ce n’est pas très clair parce que les rames qui circulent chargées d’habitants, de touristes, d’élevés sont décorées des logos de tous ( SNCF, TER, Régions, Véolia). J’ai cru comprendre que les conducteurs sont pur SNCF « détachés ».
    Qu’importe c’est une autre histoire … revenons à notre machine.
    La malheureuse n’eut pas le droit à une seconde chance.

    Bien avant l’heureux évènement de la remise en route performante de la ligne, ses maitres l’avait déjà releguée au bout d’une voie de garage. Il y a un site dédié à cette ligne qui maintenant s’est entendue jusqu’à CARHAIX où l’on peut voir quelques unes de ses sœurs d’infortunes, gisantes et figées dans l’instant où le mécano amoureux n’a pas osé fermer la porte de la cabine comme pour refuser de celer à jamais le cercueil.

    Encombrante, Micheline fut poussée sur les rails au fur et à mesure que ceux ci disparaissaient. Au fil de son périple, de voies vides redevenues vertes grâce à la nature qui reprenait ses droits, en Voies Vertes qui font le bonheur d’EFFIA, et après un bref passage en Roumanie – qui nous l’ont rendue parce qu’ils se modernisaient et en avaient marre de nos antiques vendues à prix d’or qu’ils se sont tournés vers les machines neuves que leur proposaient l’Allemagne, la voici que décrépie elle finie par aboutir là où vous l’avez photographiée.

    Comme dans tous contes, la chute est un signal d’espoir.

    Il se trouve que notre association ne trouvait pas de de point d’accord avec la Région et son prestataire ferroviaire pour que nous puissions à minima retrouver un transport dans des conditions de confort acceptable après la mise en œuvre du cadencement.
    Alors ! La dernière chance, une brin de folie, une vision, je me suis souvenu de « Micheline ». Je l’ai appelée, recherchée.
    Enfin retrouvée. J’ai proposé que l’on la remette sur voies quelques temps. Contre toute attente les décideurs ont accepté.
    Bien sur, il nous fallut retrouver « les spécialistes », il nous fallut faire appel à la mémoire vivante.
    En retraite depuis de longues années, ces derniers par amour et en souvenir du temps où ils étaient reconnus pour leur savoir et leur dévouement, ont sans hésitations répondu « présents ».

    Ainsi Micheline après quelques mois nécessaires à lui redonner couleur et puissance sera bientôt là en gare de Bueil. Et tous les tous pendant quelques années encore – avant de rejoindre le musée des Chemins de Fer à Mulhouse avec qui nous avons pris des contacts – elle allègera le labeur de notre autre respectable que vous pouvez admirer en photo dans le header de notre blog.

    Netcordi@lement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s