CAC 40

J’ai rencontré ce « Monsieur » le vendredi 05 juin 2009, quelques minutes avant 18 heures, sur le quai de la gare Saint Charles à Marseille.

Si vous le croisez dans un TER en PACA, vous pourrez le reconnaître aisément avec, sous sa casquette de contrôleur, sa QUEUE DE CHEVAL GRISONNANTE comme un étendard d’un passé où il contestait le monde, devenue une relique ridicule dans un présent où il emmerde… le monde !

Beau signe d’évolution !

Bref ne vous adressez jamais à lui, SURTOUT si vous avez un problème, une question, un besoin,…

  • Parce que c’est sûr, « vous allez pas m’apprendre mon métier », mais quand je le vois lui, l’exercer, j’en viens à douter que ce soit encore un métier !
  • Parce que c’est sûr, « je vais pas prendre de responsabilité, je veux pas aller un prison pour vous » mais nous envoyer au diable, pas de problème !
  • Parce que « le matériel est pourri à force d’économies mal placées », c’est sûr la première économie intelligente à faire serait de le virer !
  • Parce que « vous croyez quand même pas que je dis ça (que le matériel est pourri ) pour vous emmerder ou pour mon plaisir ». Je ne sais pas mais, vu son ton mi agressif mi enjoué, j’ai du mal à ne pas penser qu’il est content que nous nous entassions tous dans des bétaillères. Puisque lui il est obligé d’y travailler, il n’y a pas de raison que nous y échappions !
  • Parce que « vous avez qu’à attendre la concurrence et la privatisation » … là je suis largué, je ne vois  plus où il veut en venir.

Je lui ai demandé s’il ne pouvait pas ouvrir  les deux wagons de tête du train, c’est tout. Ils sont condamnés pour manque de clim et de courant. J’ai essayé d’argumenter que les passagers préfèrent avoir chaud et manquer de lumière mais être assis plutôt qu’entassés comme des sardines dans un train où il n’y a même plus assez de place pour les gens debout.

Ces deux wagons de tête étaient du plus haut niveau de dangerosité pour nous, pour sa carrière … 4 minutes avant le départ du train quand il éructait ses théories comme le beauf de service d’une téléréalité sur une chaîne privée en mal d’audience

Et soudain au dernier moment, plus aucun souci, puisqu’il les a ouverts juste avant le départ du train !

Va savoir pourquoi !

  • Happy end comme à la télé ?
  • Brusque éclair de lucidité ? fermeture des prisons ? réparation miraculeuse ?
  • appel téléphonique personnel du Président de la SNCF ou du patron de SUD, son vrai patron en vérité ?
  • peut être appel du PDG de VEOLIA ? Anticommercial, bête et méchant à ce point, on peut se demander si le Monsieur n’est pas infiltré par le privé pour couler le service public ?
  • pression des deux autres contrôleurs ? Je maintiens que l’immense majorité des contrôleurs sont des gens sympa, premières victimes de trains pourris, des retards, des passagers irrespectueux … et de quelques collègues de travail débiles… Dans cette affaire, ce sont eux, les plus malheureux. En plus du reste, être collègue de travail avec ça …

je me résigne à penser que je ne comprendrai jamais …et tout à coup j’entends « PARCE JE M’EN FOUS, JE SERAI À LA RETRAITE AVANT LA PRIVATISATION ET LA CONCURRENCE … » et là je  respire !

D’ici peu, le rail français vivra une première libération, il sera libéré de cet individu.  Cela fera un CAC 40 de moins.

Et c’est quoi un CAC 40 ?

Dans mon dico perso, c’est le Contrôleur Avec Casquette et 40 de QI !

Et celui là c’est leur Madoff à eux !!!

Publicités
Cet article, publié dans je les hais, KLU KLUX RAIL, les agents, polémiques, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour CAC 40

  1. dd dit :

    Bonsoir,
    j’ai moi même été fatigué des retards a successions de la part de la Sncf ou réseau ratp ici a paris. On en arrive toujours à la 1ere considération : les premiers que l’on rencontrent sont les premiers servis.
    Et ils recoivent leurs lots de mécontentements de la part des usagers…parfois sans broncher, parfois pas du tout.
    Ce qu’il faut avoir l’obligeance d’observer, c’est que l’on fait parti d’un systeme qui consiste à monopoliser l’attention sur la masse des travailleurs fonctionnaires. C’est normal après tout, ils représentent le relais formidable…une espèce de airbag en voie de disparition.
    Ce qui est moins évident à discerner, c’est le non boulot des politiques qui sont achevetrés aux budgets et qui décident pour X raisons de ne pas faire valoir leur plus values pour le transport de passagers en ile de france.
    La responsabilité est incombé a la fameuse STIF responsable du budget ferroviaire en ile de france. Je ne sais pas ou vous vous poster, dans quel région vous prenez votre train…sachez à l’avenir que l’argent qui n’a pas été utiliser à des fins utiles pour le peuple sera redistribuer sous forme de projets faramineux avec un % à la clé donner direct aux politiques.
    Il ne faut pas se voiler la face…ce sont bien eux les mercenaires. Mais apprenez cher monsieur, que le systeme est bien ancré et que tout le monde travaille tjrs bien dans un systeme bien établi
    Nous reconnaîtrons aisément que toute communauté bien établie (mafia…) marche toujours.
    voici un livre sur les politiques et comment ils agissent : « de la francafrique a la mafia afrique »
    mais nous croyons toujours que les fonctionnaires sont les responsables…oui mais il n’y a pas que eux dans l’affaire, malheureusement, bonne réception, david.

  2. Ant dit :

    mais vous croyez que ça nous amuse d’appliquer des reglements et des procédures
    c’est bien pour votre sécurité qu’on se fait chier
    et arrêter avec les zozos, si vous savez ce qu’ils pensent de vous les zozos

  3. Marc dit :

    Dans un autre genre (le genre vicieux) je me souviens d’un petit à moustache qui n’avait rien inventé de mieux que de condamner les portes d’intercirculation, histoire d’emm…er les cohons de voyageurs.
    Un jour, je monte à la dernière minute en tête de l’express et j’entreprends de remonter la rame pour retrouver les copains.
    A un moment, plus possible de passer, la porte est verrouillé. Je me dis qu’il doit y avoir un pépin, mais il y a bien des gens dans l’autre voiture corail.
    Arrêt à Meaux, où il est interdit de monter dans le train.
    Je descend sur le quai et je remonte 2 voitures pour me rendre compte que la porte d’intercirculation et aussi fermée!
    Du coup un sprint vers la voiture de queue (dont les ligues de vertu réclament la suppression, je m’égare) et j’entend un coup de sifflet et « Monsieur c’est interdit!!!! »
    Le train repart et notre zozo ne tarde pas à arriver et re-condamner la porte.
    « CONTROLE DES BILLETS!!!!!! »
    Et il contrôle tout le monde en dévisageant les bonhommes pour trouver LE fraudeur qui va passer un très très sale quart d’heure.
    Vert de rage il arrive au dernier voyageur.
    Tous en règle! Manque p’us qu’ça!
    Il a du en rêver la nuit!
    Ce genre de zozo adorait harponner les gens totalement inconscients qui avaient payé leur place (et il restait plein de places assises) à 100% et qui avaient l’audace de monter dans un train qui s’arrête en gare et qui est signalé « direct Paris ».
    Allez 80 balles de prune pour le « fraudeur » et 20% pour mes fouilles!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s