Arrêts & mouvements : variations sur un thème

variation un peu longue sur le thème des arrêts et du mouvement en hommage aux naufragés du 06 qui en ont bavé 68 jours!  ils méritaient bien ces quelques lignes

–                  j’ai vu que le mouvement social des conducteurs de la ligne Grasse Cannes Nice Vintimille s’est enfin arrêté

–                  oui, après 68 jours d’arrêts de travail, ils pouvaient …arrêter les arrêts

–                  ceux là, ils ont mis un brave bordel avec la multiplication de leurs arrêts !

–                  Tu l’as dit, ils nous bassinent avec leur cadencement mais pour le moment ce qui est le mieux cadencé, c’est encore les arrêts de travail des conducteurs, faut le reconnaître.

–                  Au moins, ça prouve que le cadencement peut fournir des résultats. Suffit qu’il soit appliqué aux arrêts par des gens motivés et organisés !

–                  tu sais qu’en musique la cadence c’est la mesure du rythme d’un mouvement.

–                  Ah ! alors ils connaissent la musique ces conducteurs et pas qu’un peu !

–                  Sauf que eux, c’est les arrêts qu’ils ont mis en cadence pour assurer la réussite de leur mouvement !

–                  Oui et leur direction, c’est pas des chefs d’orchestre

–                  Oh, la direction à part les fausses notes je ne sais pas trop ce qu’elle sait mettre en cadence parce que pour les trains ce serait plutôt la « décadence »

–                  Le comble est que l’ensemble de ces arrêts, si bien cadencé, s’appelle un mouvement !

–                  Et oui, à la SNCF, ce sont les arrêts qui constituent le mouvement et c’est le mouvement qui arrête les trains.

–                  Finalement plus les conducteurs font mouvement et moins les trains et les usagers se déplacent !

–                  Exactement et pour certains conducteurs, on se demande bien qui leur a appris la conduite, vu comment ils s’arrêtent !

–                  En fait, il faudrait les former à la conduite sans arrêts ! sans arrêt, pas de mouvement, sans mouvement, tous les trains roulent sans arrêt !

–                  Et les usagers ils montent comment dans les trains ?

–                  Bon, d’accord ! Les usagers regarderaient les trains passer sans pouvoir y monter mais au moins ils auraient la consolation de se dire que leur abonnement paie quelque chose.

–                  Et au passage on sait, pourquoi ils sont restés en arrêt pendant 68 jours ?

–                  Mais tu le fais exprès, ou quoi ? on te l’a dit et répété, parce qu’ils étaient très motivés. Ils avaient enclenché un grand mouvement !

–                  Mais un mouvement pourquoi ?

–                  Un mouvement pour attirer l’attention de la direction et bien sûr aussi des usagers sur le fait que la mise en place du cadencement ne pouvait fonctionner sans moyens supplémentaires, que ce serait le bordel, trains en retard, trains trop courts, bondés, annulés et blablabla …

–                  Mais, ces mecs, ils sont jamais montés dans leurs propres trains ou quoi ? tes retards, tes annulations, tout ce bordel ferroviaire… c’est notre quotidien depuis des années, cadencé ou pas cadencé, ça peut pas être pire !

–                  C’est leur façon d’être solidaires avec les usagers, on fait un bon mouvement, on met les trains à l’arrêt et tous les passagers à pied, fin des retards, fin des annulations, fin du bordel,

–                  Dans leur genre ils ont le sentiment de nous avoir épargné le pastis ferré pendant 68 jours

–                  Dans leur genre, je ne sais pas mais dans leur esprit c’est pas impossible. En même temps ils risquent guère de se tromper, partout où le cadencement a été mis en place, il s’en est ensuivi un bordel amélioré pendant des laps de temps plus ou moins longs.

–                  Ouais, quand tu parles de leur esprit, tu veux dire ce qu’il y a entre leurs oreilles et là entre leurs oreilles c’est quoi les moyens en plus ?

–                  Ben, des conducteurs en plus voyons !

–                  en fait ils veulent surtout plus de conducteurs pour pas s’emmerder et pour moins conduire. Nous c’est des trains plus nombreux ou plus propres qu’on voudrait

–                  Et en attendant ils font un mouvement qui reste encore le meilleur moyen de moins conduire et même de plus conduire du tout

–                  Mais ailleurs, sur d’autres zones où le cadencement a mis la merde, les conducteurs ont fait les mêmes grèves pour demander des conducteurs en plus ?

–                  Attention, pas d’erreur, la grève c’est pour emmerder la direction, pour demander plus d’argent, pour les retraites etc … là c’était pour nous rendre service à nous les usagers, dans ces cas là, c’est un mouvement. Faut pas mélanger. La grève ce serait par exemple pour défendre des avantages acquis de façon indue mais c’est pas leur genre. Non là on est dans la défense du service public. Et cela implique le recours au mouvement qui a une connotation forcément dynamique, ambitieuse, offensive, on défend le train des générations futures ! Faut pas mélanger avec une vulgaire grève ! les enjeux ne sont pas les mêmes.

–                  D’accord, d’accord, mais sur les autres régions ils ont fait le même mouvement ou non ?

–                  non ! non, il n’y a pas eu ailleurs de grands mouvements qui ôtent aux usagers leur liberté de déplacement pour demander plus de conducteurs.

–                  Alors pourquoi un tel mouvement ici autour de Nice !

–                  En fait, j’ai cru comprendre deux débuts d’explication. Primo ils ont fait leur calcul. Plus il y a de conducteurs moins ils conduisent et, quand ils en ont marre, plus ils sont nombreux pour enclencher des mouvements où plus personne ne conduit.

–                  Et secundo ?

–                  Secundo, ils sont malins, ils on refait leurs calculs et ils ont découvert qu’ils conduisaient pas beaucoup mais qu’ils s’arrêtaient beaucoup. Attention là, je ne parle pas d’arrêt de travail, ça y en a jamais assez et c’est plutôt fun, non là je parle d’arrêt du train en gare, l’arrêt simple en quelque sorte, celui où on prend les usagers, ces gens avec des billets sans qui il n’y aurait pas besoin de conducteurs.

–                  Tu veux dire que ce serait plus fatiguant de s’arrêter que de conduire

–                  Moi je veux rien dire, mais apparemment ils font beaucoup d’arrêts car les gares sont très rapprochées et c’est très dur.

–                  Tu rigoles, ils « prennent des G » peut être comme les pilotes de l’aéronavale positifs au départ, négatifs à l’arrivée de chaque gare ?

–                  Ben, nous dans le train on le sent pas trop, mais il paraît que nous usagers nous ne pouvons pas comprendre ! je crois que c’est aussi un problème de concentration terrible, de stress, d’attention

–                  Ah ouais ? et un chauffeur de bus qui s’arrête toutes les trente secondes au milieu du trafic urbain, il n’est pas stressé lui ?

–                  Que veux tu que je te dise, nous ne pouvons pas comprendre. Ils s’arrêtent beaucoup, c’est terrible et c’est tout !

–                  Manifestement arrêter le travail leur cause beaucoup moins de stress et beaucoup moins de fatigue qu’arrêter un train et cela aussi nous ne pouvons pas le comprendre, peut être ?

–                  C’est ça le problème avec les agents de conduite de la SNCF, ils sont plus des conducteurs de mouvements que des conducteurs de trains.

–                  A croire qu’au recrutement, les agents de conduite de la SNCF passent le permis d’arrêt avec les syndicats avant de passer celui de conduire avec leur employeur…

–                  et à Nice, si c’est pour continuer à recruter et former des conducteurs de mouvement qui se mettent à l’arrêt à la première occasion, vaut mieux ne rien faire !

–                  Un jour, à la SNCF, ils vont se retrouver, qu’ils n’auront plus que des conducteurs de mouvement pour faire que des arrêts et là on sera mal

–                  En même temps la SNCF pourra laisser les trains à quai, les conducteurs à la maison, elle n’aura plus de soucis ni avec les caténaires, ni avec l’entretien des trains, ni avec les rails, ni avec les ouvrages d’art, … et encore moins avec les voyageurs.

–                  Il lui restera juste à entretenir les gares pour y garer les trains et abriter les assemblées générales des cheminots, la mutuelle des cheminots, les œuvres sociales des cheminots et bien sûr les différents mouvements syndicaux de cheminots qui auront réussi le coup du siècle puisque tous les agents seront de fait en décharge syndicale définitive.

–                  N’oublie pas le club de modélisme, c’est encore le seul endroit où les trains roulent sans histoire

–                  C’est pas un hasard, le principe du modélisme, c’est qu’il n’y a pas de passagers, ça marche parce que ça compte pour du beurre

–                  Ce sera le nirvana pour le PDG, plus de mouvements qui arrêtent les trains, plus de gares bondées de voyageurs en colère au bord de l’explosion, …

–                  ils en rêvent tellement, les cadres de La SNCF, qu’ils ont créé les « gares en mouvement ». Le concept est un peu fumeux, et j’ai un peu de mal. Pourquoi mettre les gares en mouvement alors que les conducteurs en font déjà trop de mouvements ? Pourquoi s’escrimer à mettre les gares en mouvement alors que la direction a déjà du mal avec les trains ? J’imagine que cela ressemble à de la compensation …

–                  bon on va pas se prendre trop la tête le mouvement est fini, donc les trains vont rouler.

–                  Peut être !

–                  Pourquoi peut être ?

–                  Maintenant il va falloir compter sur le cadencement des départs et des arrivées, des programmations des trains, des agents … et alors…

–                  et alors ?

–                  c’est tout des choses organisées par la direction de la SNCF. C’est là que je m’inquiète : pas sûr qu’elle soit aussi motivée et réfléchie pour cadencer les mouvements de train que les syndicats pour les mouvements d’arrêt.

–                  C’est une autre histoire qui commence.

Publicités
Cet article, publié dans dialogue, KLU KLUX RAIL, polémiques, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s